Le PMAD présente trois grandes orientations élaborées dans le but de répondre aux défis et aux enjeux de développement du Grand Montréal. Ses orientations doivent être respectées dans les outils de planification des MRC, puis des municipalités.

Des milieux de vie durables

En matière d’aménagement, la cible du PMAD est d’orienté au moins 40 % de l’urbanisation projetée dans un rayon de 1 km d’une station importante de transport en commun. Il s’agit des aires TOD (« Transit-Oriented Development » ou en français : développement structuré autour des stations de transport en commun). À Saint-Constant, nous retrouvons deux aires TOD, soit autour de chacune des gares.

Des réseaux de transport performants et structurants

En matière de transport, la cible est de faire passer la part modale du transport en commun dans le territoire de la CMM à 30 % du total des déplacements lors de la période de pointe du matin. À Saint-Constant, en plus des gares, un réseau de transport en commun ainsi que des pistes cyclables sont en place et se développent pour favoriser la mobilité durable. La consolidation et l’amélioration du réseau de pistes cyclables et de trottoir deviennent aujourd’hui une priorité.

Un environnement protégé et mis en valeur

En ce qui a trait à l’environnement, la cible est de protéger 17 % du territoire pour la conservation des milieux naturels du Grand Montréal. Un plan directeur des parcs et espaces verts a été réalisé pour Saint-Constant et vise entre autres la protection et la mise en valeur des milieux naturels. Ce plan directeur met principalement en lumière les besoins en ce qui concerne les parcs et espaces verts, mais apporte aussi une meilleure connaissance de l’état des équipements et infrastructures en place. De plus, le plan directeur identifie des points d’intérêts importants de la Ville à mettre en valeur. Par exemple, les rivières et cours d’eau méritent une réhabilitation et une mise en valeur afin de créer une ouverture visuelle sur ces richesses naturelles.

Partie de Carte Ville